ras le bol...

Auteur  
# 12/05/2014 à 14:16 Salim Lilie
La douleur d un accouchement n est rien face a l absence de l etre aimee et les conditions horrible de detention de nos hommes chaque jours jai limpression de mourrir un peu plus sans compter la peur au ventre tout les jours surtout quand ton mari t apprend qu un collegue c pendu le matin meme et sa toute les semaine presque sans compter les matons qui te traite comme une merde mon fils de 4 ans ne cesse de me demander quand est ce quil retrouvera enfin son papa quand va t il sortir ? ce qui est inssupôrtable c est de ne meme pas pouvoir lui donner de reponse si ce nest sois patient mon ange papa sortira viite mais ce ne sont que des mensonges avec la prison tu sais quans tu y rentre mais jamais quand tu en ressort nous femme de detenu ne somme pas assez soutebu les gens ont ils conscience du calvaire que cela represente toujours devoir garder le sourire pour cacher la souffrance a nos enfants eviter detre pris en pitier par ceux qui nous entoure quand bien meme il en reste... l univers carcerale est un endroit auquel on ne peu s habituer les larmes rythme nos journee et nos nuit tout est piqure de rappel un couple qui se balade main dans la main le mot papa tout nos souvenirs nous hante et le temps s arrete .... je tiens a dire a toutes les femmes de detenus vous etes forte et pleines de courage ne vous laisser pas atteindre par tout ces imbeciles qui ignore tout de ce que cela peu etre.. Courage a toutes et surtout ne vous laissez pas abattre meme si c est dur gardez la tete haute et le sourrire face aux autre !!! respect et surtout ne les abandonner pas nos hommes ont besoin de nous <3
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site