Un détenu qui s'était pendu meurt

Un détenu qui s'était pendu meurt

Un détenu de 23 ans est décédé hier à l'hôpital après avoir été retrouvé pendu dans sa cellule de la maison d'arrêt de Fresnes, dans le Val-de-Marne, a appris l'AFP de sources concordantes. Le jeune homme, qui purgeait une condamnation pour vol à main armée, avait été découvert le 20 octobre pendu dans sa cellule où il était à l'isolement, a indiqué une source judiciaire. Le prisonnier avait alors été conduit à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière dans un état très grave, a poursuivi cette source.

Selon une source proche du dossier, ce détenu souffrait de dépression au moment de son suicide et venait de quitter l'unité de soins psychiatriques de la maison d'arrêt de Fresnes. Une enquête administrative devrait être ouverte conformément à la procédure, a précisé la source judiciaire.

Hier, la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie a estimé que les chiffres des suicides en prison demeuraient "dramatiques", malgré une légère diminution enregistrée depuis la mise en oeuvre d'un plan de prévention en août 2009.

Depuis le début 2010, 90 suicides ont été enregistrés en prison, comparés à 104 sur la même période de l'année dernière, a précisé la garde des Sceaux.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site